Imaginez que vous vous sentiez bien un soir en vous couchant et que vous vous réveilliez le lendemain matin avec des douleurs invalidantes. C’est une situation que les personnes atteintes d’arthrite inflammatoire connaissent très bien, le début d’une crise d’arthrite.

Une crise est une période d’activité accrue de la maladie où la douleur, la raideur et la fatigue sont plus intenses. Elle peut durer des jours, voire des semaines, et réellement perturber la vie des personnes atteintes d’arthrite.

  • Twitter
  • Facebook

Julia Chayko est une des membres du Conseil consultatif des patients atteints d’arthrite d’Arthrite-recherche Canada. Elle a appris qu’elle souffrait de polyarthrite rhumatoïde lorsqu’elle était dans la trentaine. Au fil des années, elle a appris qu’il était essentiel de donner la priorité à sa santé et à son bien-être afin de surmonter les crises et de vivre pleinement sa vie avec l’arthrite inflammatoire.

« Vous n’irez pas mieux si vous continuez à forcer quand vous ne vous sentez pas bien », dit-elle. Pendant une crise, je me demande toujours ce que je suis capable de faire, au travail ou ailleurs, sans mettre ma santé en danger.

Julia considère que c’est un peu comme vouloir en faire trop quand on a le rhume ou la grippe.

« Votre corps vous dit qu’il a besoin de repos », dit-elle. « Vous ne voulez pas augmenter la douleur ou aggraver la crise en poussant au-delà de ce que vous êtes capable de faire. »

Elle reconnaît que les crises peuvent être frustrantes. Elles vous obligent à changer vos plans, rendent le travail difficile et peuvent même vous isoler si vous devez rester au lit. Vous pouvez cependant gérer et tenter de prévenir les crises en prenant soin de vous et en adoptant les stratégies suivantes :

Ne paniquez pas

Les crises sont difficiles à gérer, mais elles font partie de la vie pour les personnes qui souffrent d’arthrite inflammatoire. Il peut être tentant de paniquer et d’appeler votre médecin dès que vous commencez à ressentir les premiers symptômes. Commencez au contraire par vous détendre pendant une minute. Le stress ne fera qu’aggraver la crise. Il est préférable d’avoir un plan en place au cas où vous ne pourriez pas voir votre médecin tout de suite.

Organisez-vous

Planifiez vos journées en établissant la liste de tout ce que vous avez à faire. Laissez-vous une marge de manœuvre pour les choses que vous n’aviez pas prévues. Classez ensuite vos tâches par ordre d’importance. Quelles tâches pouvez-vous faire aujourd’hui? Quelles tâches peuvent attendre? Essayez de ne pas tout faire d’un seul coup.

N’oubliez pas de vous détendre

Le repos et les pauses sont extrêmement importants, en particulier pendant une crise. Vous pouvez tout simplement vous asseoir et ne penser à rien pendant cinq minutes, comme si vous faisiez une mini-séance de méditation. Respirez calmement et laissez le stress se dissiper. Tout le monde ne peut pas faire la sieste pendant la journée, mais si vous le pouvez, ne vous en privez pas. Elles peuvent faire une grande différence.

Quelle crise?

Laissez-vous distraire ou pensez à autre chose lorsqu’une crise vous fait souffrir. Regardez un film, lisez un livre ou occupez-vous avec quelque chose qui retient votre attention et qui est facile pour le corps. Essayez de ne pas penser à la crise ou à la douleur elle-même. Les crises peuvent être épuisantes mentalement, surtout si vous ne faites que penser à la douleur. Les distractions peuvent contribuer à réduire l’anxiété et à prévenir la dépression.

Laissez-vous porter par le courant

Vous avez peut-être des projets, mais rien ne vous empêche de les changer. Vous pourrez vous rattraper plus tard. Ne vous gênez pas pour reporter certaines activités et n’hésitez pas à dire non lorsque vous ne vous sentez pas bien. Ne vous culpabilisez surtout pas lorsque vous devez reporter une sortie avec des amis ou avec votre famille. Les gens veulent qu’on leur consacre du temps, mais on ne peut pas toujours faire ce qu’on veut. Les vrais amis comprendront.

Détendez-vous dans un spa fait maison

Imaginez que vous êtes dans un spa. Prenez un bain chaud et utilisez des sacs de glace. Si vous avez un bain de paraffine à la maison, utilisez-le pour soulager les douleurs articulaires et les raideurs dans les mains, les pieds et les coudes.

Pour amasser une plus grande quantité d’énergie et bénéficier d’une meilleure clarté mentale, il est essentiel que vous mettiez du temps de côté pour vous-même pendant une crise, afin de fonctionner plus efficacement et d’être productif.

Dites-vous que si ce n’est pas le bon moment, vous allez vous donner le temps de reprendre des forces pour pouvoir réessayer plus tard.

CONSEIL :

Les infirmières en rhumatologie ont souvent de bonnes idées pour gérer les crises. Vous pouvez prendre rendez-vous avec une infirmière spécialisée en passant par votre médecin.

Share This

Share on Social Media

Share a message of hope...

Share This

Share this post with your friends!