Passez à l’action

Par J.G. Chayko

J’ai eu une enfance très active. J’ai couru dans les bois et dans le parc de notre quartier, nagé dans la piscine publique et dans les lacs de la région, fait du vélo sur des routes de campagne et joué au hockey de rue avec mes amis. J’ai suivi des cours de danse et participé à des répétitions de théâtre, joué au soccer et au softball, et fait des randonnées le week-end avec ma famille et mes amis.

  • Twitter
  • Facebook

Quand j’ai appris que j’étais atteinte de polyarthrite rhumatoïde, j’ai dû travailler fort pour rester active.

Les mois d’hiver sont difficiles pour moi, mais le printemps réveille la nature et réveille mon corps : j’en profite pour faire des exercices plus régulièrement afin de rester en bonne santé.

Les recherches indiquent que les personnes souffrant d’arthrite doivent rester actives. Selon le Dr. John Esdaile, le directeur scientifique d’Arthrite-recherche Canada, la musculation renforce les os et les activités aérobiques, comme la course à pied, accélèrent le rythme cardiaque, réduisent l’inflammation et aident à prévenir l’incapacité chez les personnes atteintes d’arthrite.

Mais quelles sont les activités recommandées lorsqu’on souffre d’arthrite? J’essaie de ne pas laisser la maladie m’empêcher de faire ce que j’aime. Voici quelques activités que j’apprécie au printemps :

  • La randonnée : dans la région de Vancouver, vous trouverez des sentiers faciles à Pacific Spirit Park, à Stanley Park et à Lighthouse Park. Le sentier Quarry Rock à Deep Cove est légèrement plus difficile, mais il récompense les randonneurs avec une vue imprenable sur la baie. Pour une excursion d’une journée, vous pouvez prendre un traversier pour vous rendre à l’île Bowen et vous promener autour du lac Killarney Lake.
  • La marche : des parcs, comme ceux de Burnaby Lake et de Trout Lake, la promenade autour du Stanley Park Seawall ou des sorties dans votre quartier sont d’excellentes options pour prendre l’air.
  • La natation : les centres communautaires et les piscines publiques de votre quartier proposent certainement des leçons de natation, de la nage en couloir et des cours d’aquaforme. Allez ensuite vous détendre dans un bain tourbillon!
  • Le tai chi : vous pouvez faire du tai chi tout seul dans votre parc préféré ou vous inscrire à un cours de tai chi dans l’un des nombreux instituts de votre ville.
  • Le yoga : la plage et les parcs ombragés sont des lieux idéals pour faire du yoga pendant les journées chaudes et ensoleillées.

Lorsque le temps est maussade, comme cela peut parfois être le cas en mars, je transforme mon salon en salle de sport en m’inspirant de vidéos d’exercices et en utilisant ma console de jeu Wii pour faire de la marche et des exercices aérobiques.

Ne laissez pas l’arthrite vous retenir

Lorsque l’arthrite devient pénible, les gens abandonnent parfois les activités qu’ils considèrent comme étant susceptibles de leur causer des lésions articulaires. Le jogging en fait partie.

Une étude récente réalisée par des chercheurs d’Arthrite-recherche Canada et du Département de physiothérapie de l’Université de la Colombie-Britannique a révélé que les Canadiens considéraient la course à pied comme une activité susceptible d’endommager leurs genoux, mais peu de preuves viennent corroborer cette supposition.

On sait qu’une activité physique régulière peut réduire l’inflammation et aider les gens à maintenir un poids santé.

Nous ne pouvons pas réparer les dommages causés par l’arthrite, mais nous pouvons en ralentir la progression en incorporant des exercices cardio-vasculaires dans nos vies. Ceux qui souffrent de maladies inflammatoires auto-immunes sont plus sujets aux maladies cardiaques que les autres, et le cardio devrait donc être un élément essentiel de tout programme d’exercices. Pour certains, cela pourrait signifier courir et, pour d’autres, les cours de conditionnement physique et la natation pourraient se révéler utiles.

L’exercice est bon pour le corps et pour l’esprit. Il augmente la production d’endorphine, améliore l’humeur, aiguise l’acuité mentale, soulage les symptômes de l’arthrite, améliore le sommeil, renforce le corps et maintient le cœur en bonne santé.

Pour faire de l’exercice, nous devons être motivés, et nous sommes plus motivés par les activités que nous aimons. Commencez lentement, avec dix minutes d’exercice par jour, puis augmentez par intervalle de cinq minutes chaque fois. Choisissez des activités que vous aimez et écoutez votre corps afin de ne pas exagérer. Vous pourrez ainsi en faire un peu plus chaque fois. Faites de l’exercice avec un(e) ami(e) ou un membre de votre famille pour rester motivé et maintenir une routine régulière.

À Vancouver, nous avons la chance de jouir d’un climat tempéré et de pouvoir faire des activités de plein air toute l’année. Nous n’avons pas choisi notre maladie, mais nous pouvons choisir la meilleure façon de vivre notre vie avec l’arthrite. Prenons exemple sur les cerisiers en fleurs et allons faire de l’exercice à l’extérieur pour profiter de ce que la vie a à offrir.

Share This

Share on Social Media

Share a message of hope...

Share This

Share this post with your friends!