fbpx

Comprendre les soins pour la polyarthrite rhumatoïde en Colombie-Britannique et en Alberta

 

 

Titre scientifique :

Évaluation d’indicateurs de rendement au niveau du système pour l’arthrite inflammatoire

 

Début de l’étude:

2015

 

Fin de l’étude:

2022

 

Pourquoi avons-nous effectué cette recherche?

Des méthodes de traitement précoce et ciblé pour la polyarthrite rhumatoïde (PR) peuvent améliorer considérablement les résultats chez les patients. L’Alliance de l’arthrite du Canada (AAC) souligne l’importance d’un continuum de soins pour la PR, depuis le diagnostic précoce jusqu’au traitement continu. L’AAC a mis au point une méthode pour évaluer le succès des modèles de soins. Cette méthode mesure l’accès aux soins et au traitement précoce à l’aide d’un ensemble d’indicateurs de qualité. Cette étude visait à évaluer l’efficacité des soins pour la PR dans deux provinces canadiennes, à savoir la Colombie-Britannique et l’Alberta, en examinant quatre indicateurs de qualité au niveau du système.

Qu’avons-nous fait?

Deux études ont été réalisées. L’une portait sur les soins prodigués pour la PR en Alberta et l’autre, sur les soins prodigués pour la PR en Colombie-Britannique. Dans les deux provinces, les chercheurs ont sélectionné, à l’aide de données administratives provinciales sur la santé, des personnes ayant reçu un diagnostic de PR. Les périodes d’étude ont porté sur des années différentes. Pour la Colombie-Britannique, les données visaient des patients de 1997 à 2009, avec un suivi jusqu’en 2014. Pour l’Alberta, les données portaient sur des patients de 2012-2013 à 2015-2016. Les indicateurs de la qualité des soins étaient les suivants :

1) le temps d’attente des patients pour consulter un rhumatologue,

2) le nombre de patients ayant eu des rendez-vous de suivi annuels,

3) le nombre de patients qui prenaient des médicaments connus pour ralentir la maladie (appelés antirhumatismaux modificateurs de la maladie ou ARMM),

4) la rapidité avec laquelle les patients ont commencé un traitement aux ARMM après le diagnostic.

Qu’avons-nous constaté?

Rapidité et fréquence de la consultation d’un rhumatologue : dans les deux provinces, le pourcentage augmentait dans le cas des patients atteints de PR nouvellement diagnostiqués qui ont consulté un rhumatologue dans l’année. Cependant, les taux de suivi annuel par des rhumatologues diminuaient en Colombie-Britannique et ils variaient en Alberta.

Traitement aux ARMM : en Colombie-Britannique, l’utilisation des ARMM n’était pas idéale dans l’ensemble de la population, mais elle était supérieure chez les patients suivis par un rhumatologue. En Alberta, le taux annuel d’administration des ARMM demeurait faible. Il y avait une légère amélioration quant au délai moyen avant le début de la thérapie aux ARMM, mais le seuil de 14 jours n’était pas respecté chez un grand nombre de patients.

Lacunes dans les soins : les deux études ont révélé des lacunes dans les soins prodigués pour la PR, notamment des obstacles à la consultation d’un rhumatologue et à l’obtention d’un traitement aux ARMM. Malgré certaines améliorations, les soins dispensés dans les deux provinces ne sont pas à la hauteur des normes nationales. Il y a donc lieu d’améliorer la qualité des soins prodigués.

Cette étude se compose de quatre sous-projets visant à atteindre nos objectifs généraux. Cliquez ci-dessous pour obtenir plus de renseignements sur chacun d’entre eux :

 

Chercheur principaux: 

Claire Barber, M.D., Ph.D., FRCPC; chercheuse scientifique, Arthrite-Recherche Canada (Université de Calgary)

Co-chercheurs:

Diane Lacaille, M.D., FRCPC, M.Sc.S., directrice scientifique, Arthrite-Recherche Canada (Université de la Colombie-Britannique)

Cheryl Barnabe, M.D., M.Sc., FRCPC,  scientifique principale, Arthrite-Recherche Canada  (Université de Calgary)

Deborah Marshall, Ph.D., scientifique principale, Arthrite-Recherche Canada (Université de Calgary)

Susanne Benseler, M.D., chercheuse scientifique, Arthrite-Recherche Canada (Université de Calgary)

Glen Hazlewood, M.D., Ph.D. FRCPC, chercheur scientifique, Arthrite-Recherche Canada (Université de Calgary)

Dianne Mosher (Université de Calgary)

Vivian Bykerk  (Université Weill Cornell)

Jennifer Burt (St. Clare’s Mercy Hospital)

Carter Thorne (Université de Toronto)

Vandana Ahluwalia (William Osler Health System)

Lisa Denning (William Osler Health System)

Natalie Shiff (Université de Florida Health)

Steven Katz (Université d’Alberta)

Joanne Homik (Université d’Alberta)

Qui finance cette recherche?

Cette étude a été financée par l’Initiative canadienne pour des résultats en soins rhumatologiques (ICORA).

Publication connexe :

  • o Barber C.E.H., Lacaille D., Faris P., Mosher D., Katz S., Patel J.N., Zhang S., Yee K., Barnabe C., Hazlewood G.S., Bykerk V., Shiff N.J., Twilt M., Burt J., Benseler S. M., Homik J., Marshall D.A. (2021). Evaluating Quality of Care for Rheumatoid Arthritis for the Population of Alberta Using System-level Performance Measures. The Journal of rheumatology, 48(4), 482-485. https://doi.org/10.3899/jrheum.200420
    o Barber C.E.H., Marshall D.A., Szefer E., Barnabe C., Shiff N.J., Bykerk V., Homik J., Thorne J.C., Ahluwalia V., Benseler S., Mosher D., Twilt M., Lacaille D. (2021). A Population-Based Approach to Reporting System-Level Performance Measures for Rheumatoid Arthritis Care. Arthritis care & research, 73(5), 640-648. https://doi.org/10.1002/acr.24178

 

Service de traduction financé par le gouvernement du Canada

logo-govt-of-canada-acknowledgment