fbpx

 

Mesure de différents modèles de soins pour la polyarthrite rhumatoïde

 

 

Titre scientifique :

Évaluation d’indicateurs de rendement au niveau du système pour l’arthrite inflammatoire

 

Début de l’étude:

2015

 

Fin de l’étude:

2022

 

Pourquoi avons-nous effectué cette recherche?

Plus d’un million de Canadiens et de Canadiennes sont atteints d’arthrite inflammatoire (AI). Il existe plusieurs formes d’AI, mais la plus courante chez les adultes est la polyarthrite rhumatoïde (PR). L’accès précoce au traitement qui convient peut améliorer les résultats chez les patients atteints de PR, en réduisant leurs symptômes et en améliorant leur qualité de vie. Dans de nombreuses régions du Canada cependant, il est difficile d’administrer des soins de grande qualité en temps opportun parce qu’il n’y a pas assez de rhumatologues. C’est pourquoi l’Alliance de l’arthrite du Canada (AAC), qui regroupe plus de 36 associations canadiennes de lutte contre l’arthrite, a mis au point des modèles de soins pour l’arthrite inflammatoire. Ces modèles de soins mettent en évidence les pratiques exemplaires en matière de diagnostic et de traitement précoces à l’aide d’un ensemble d’indicateurs de qualité. Nous avons mené la présente étude de recherche de concert avec l’AAC afin de déterminer dans quelle mesure divers modèles de soins pour les patients atteints de PR répondaient à quatre principaux indicateurs de qualité.

Qu’avons-nous fait?

Nous avons évalué la qualité de la gestion des soins pour la PR dans cinq sites cliniques du Canada, soit à Terre-Neuve, en Ontario et en Alberta, dont deux qui desservent des populations autochtones. Nous avons examiné quatre indicateurs de qualité :

1) le temps d’attente des patients pour consulter un rhumatologue,

2) le nombre de patients ayant eu des rendez-vous de suivi annuels,

3) le nombre de patients qui prenaient des médicaments connus pour ralentir la maladie (appelés antirhumatismaux modificateurs de la maladie ou ARMM),

4) la rapidité avec laquelle les patients ont commencé un traitement aux ARMM après le diagnostic.

Qu’avons-nous constaté?

Nous avons éprouvé quelques difficultés à déterminer l’efficacité des différents modèles de soins, car ils n’ont pas tous assuré le même suivi de leurs données, ou pendant suffisamment longtemps. Par exemple, les modèles ne disposaient pas tous de dossiers complets sur le temps d’attente des patients pour consulter un rhumatologue. Le temps d’attente variait beaucoup d’un site à l’autre, soit de 21 à 75 jours. Seuls deux sites ont pu nous dire combien de leurs patients étaient revenus pour des examens annuels. Ces taux se situaient entre 83 % et 100 %. En ce qui concerne les patients qui prenaient des ARMM et la rapidité avec laquelle ils ont commencé à les prendre après le diagnostic, seuls trois sites ont pu fournir assez de données pour permettre une évaluation. Ces données ont révélé que 90 % à 100 % des patients prenaient des ARMM et que le délai moyen pour la prise de ces médicaments était de zéro jour.

Cette étude se compose de quatre sous-projets visant à atteindre nos objectifs généraux. Cliquez ci-dessous pour obtenir plus de renseignements sur chacun d’entre eux :

 

Chercheur principaux: 

Claire Barber, M.D., Ph.D., FRCPC; chercheuse scientifique, Arthrite-Recherche Canada (Université de Calgary)

Co-chercheurs:

Diane Lacaille, M.D., FRCPC, M.Sc.S., directrice scientifique, Arthrite-Recherche Canada (Université de la Colombie-Britannique)

Cheryl Barnabe, M.D., M.Sc., FRCPC,  scientifique principale, Arthrite-Recherche Canada  (Université de Calgary)

Deborah Marshall, Ph.D., scientifique principale, Arthrite-Recherche Canada (Université de Calgary)

Susanne Benseler, M.D., chercheuse scientifique, Arthrite-Recherche Canada (Université de Calgary)

Glen Hazlewood, M.D., Ph.D. FRCPC, chercheur scientifique, Arthrite-Recherche Canada (Université de Calgary)

Dianne Mosher (Université de Calgary)

Vivian Bykerk  (Université Weill Cornell)

Jennifer Burt (St. Clare’s Mercy Hospital)

Carter Thorne (Université de Toronto)

Vandana Ahluwalia (William Osler Health System)

Lisa Denning (William Osler Health System)

Natalie Shiff (Université de Florida Health)

Steven Katz (Université d’Alberta)

Joanne Homik (Université d’Alberta)

Qui finance cette recherche?

Cette étude a été financée par l’Initiative canadienne pour des résultats en soins rhumatologiques (ICORA).

Publication connexe :

  • Barber C.E.H., Thorne J.C., Ahluwalia V., Burt J., Lacaille D., Marshall D.A., Hazlewood G.S., Mosher D., Denning L., Szamko I., Chin R., Hamilton S., Benseler S., Twilt M., Shiff N.J., Bykerk V., Homik J., Barnabe C. (2018). Feasibility of Measurement and Adherence to System Performance Measures for Rheumatoid Arthritis in 5 Models of Care. The Journal of rheumatology, 45(11), 1501-1508. https://doi.org/10.3899/jrheum.171284

 

Service de traduction financé par le gouvernement du Canada

logo-govt-of-canada-acknowledgment