fbpx

FlexCAre, un modèle de prestation de soins flexible pour l’arthrite

 

Titre scientifique:

FlexCAre : créer un modèle de prestation de soins flexible pour l’arthrite inflammatoire

 

Chercheuse principale :

Diane Lacaille, MD, MHSc, FRCPC
Directrice scientifique, Arthrite-recherche Canada
Professeure, Département de médecine, Division de rhumatologie, Université de la Colombie-Britannique

 

Co-chercheurs :

Susan Bartlett, PhD
Professeure, Département de médecine, Faculté de médecine, Université McGill

Nick Bansback, MSc, PhD
Professeur agrégé, École de la santé publique et des populations, Université de la Colombie-Britannique

Claire Barber, MD, PhD, FRCPC
Professeure agrégée, Département de médecine et Département des sciences de la santé communautaire, Division de rhumatologie, Cumming School of Medicine, Université de Calgary

Cheryl Barnabe, MD, MSc, FRCPC
Professeure, Département de médecine et Département des sciences de la santé communautaire, Division de rhumatologie, Cumming School of Medicine, Université de Calgary

Ines Colmegna, professeure agrégée, Département de médecine, Division de rhumatologie, Université McGill

Deborah Da Costa, professeure agrégée, Département de médecine, Faculté de médecine, Université McGill

Paul R. Fortin, MD, MPH, FRCPC
Professeur, Département de médecine, Division de rhumatologie, Université Laval

Glen Hazlewood, MD, PhD, FRCPC
Professeur agrégé, Département de médecine, Division de rhumatologie, Cumming School of Medicine, Université de Calgary

Alison Hoens, MSc, BScPT
Courtière du savoir en physiothérapie
Professeure de médecine clinique, Faculté de médecine, Département de physiothérapie, Université de la Colombie-Britannique

Cheryl Koehn, fondatrice et présidente, Arthritis Consumer Experts

Linda Li, BSc (PT), MSc, PhD
Professeure, Département de physiothérapie, École des sciences de la réadaptation, Université de la Colombie-Britannique

Laetitia Michou, professeure agrégée, Faculté de médecine, Division de rhumatologie, Université Laval

Nelly Oelke, Faculté de la santé publique et du développement social, Département de médecine et des sciences de la santé communautaire, Université de la Colombie-Britannique, Campus de l’Okanagan

Patient partenaires :

Marie-Claude Beaulieu, patiente intéressée par la recherche sur l’arthrite
Hélène Garceau, patiente intéressée par la recherche sur l’arthrite
France Gervais, patiente intéressée par la recherche sur l’arthrite
Mame Awa Lajante, patiente intéressée par la recherche sur l’arthrite
Shanon McQuitty, membre du Conseil consultatif des patients atteints d’arthrite d’Arthrite-recherche Canada
Philippa Mennell, membre du Conseil consultatif des patients atteints d’arthrite d’Arthrite-recherche Canada

 

Début de l’étude :

janvier 2023

 

Fin de l’étude :

décembre 2027

 

Pourquoi effectuer cette recherche?

La façon dont les patients atteints d’arthrite inflammatoire reçoivent leurs soins est dépassée et ne répond plus à leurs besoins. Nous devons très vite élaborer une nouvelle façon d’offrir ces soins. Notre objectif est de concevoir un modèle FlexCAre innovant, capable de tirer parti des nouvelles technologies pour fournir des soins principalement axés sur les besoins individuels des patients. Ce modèle permettra de mieux répondre à la diversité des besoins et se traduira par de meilleurs résultats en matière de santé et davantage d’égalité pour les personnes atteintes d’arthrite inflammatoire.

Nous tenons à souligner que cette étude vise aussi à comprendre comment il serait possible d’améliorer la prestation des soins offerts aux patients traditionnellement mal desservis par les méthodes actuelles. Nous travaillerons donc avec des personnes exposées à des inégalités en matière de santé, telles que les immigrants récents, les personnes à faible revenu, les personnes vivant dans des logements précaires et les personnes vivant dans des régions rurales ou éloignées.

 

Que ferons-nous?

Notre équipe de chercheurs travaillera avec des patients, des familles et des professionnels de la santé pour concevoir un modèle de prestation de soins plus efficace. Dans ce système, les patients choisiront quand ils auront besoin de soins, s’ils souhaitent les recevoir en personne ou de manière virtuelle, et comment leurs problèmes de santé pourraient être surveillés entre les visites.

Des données sur les symptômes, les tests de laboratoire et d’autres facteurs seront rassemblées dans un système de surveillance à distance, sur le web. Ce système déclenchera des alertes adressées à l’équipe soignante lorsque des soins seront nécessaires (par exemple, lorsque les symptômes s’aggravent). Ces alertes serviront à déterminer quand un rendez-vous devrait être fixé, quel genre de rendez-vous devrait être pris (virtuel ou en personne) et quel professionnel de la santé devrait être consulté (médecin ou infirmière, par exemple).

Cette étude se fera en plusieurs étapes :

1) Nous collaborerons avec des partenaires clés, y compris :
a) des personnes atteintes d’arthrite inflammatoire
b) des organismes qui desservent les communautés les plus exposées aux inégalités en matière de santé
c) des professionnels de la santé spécialisés dans l’arthrite inflammatoire
d) le personnel administratif des cliniques
e) des décideurs en matière de santé et des responsables politiques
f) des experts techniques

2) Nous organiserons des groupes de discussion et des entretiens avec nos partenaires clés afin d’identifier les caractéristiques qui feront que le modèle sera à la fois applicable et acceptable.

3) Nous interrogerons des patients et des cliniciens afin d’identifier le genre de données qu’il conviendra de recueillir à partir des expériences vécues.

4) Nous créerons et testerons le système d’alerte en ligne qui sera utilisé pour surveiller la santé des patients à distance et prendre des décisions judicieuses en matière de soins.

 

Les personnes impliquées

Des personnes atteintes d’arthrite inflammatoire, des professionnels de la santé spécialisés dans l’arthrite inflammatoire, le personnel administratif des cliniques, des décideurs en matière de santé, des scientifiques et des chercheurs seront impliqués dans cette étude.

 

Collaborateurs :

Dr Mo Bardi, enseignant clinique, Université de la Colombie-Britannique

Programme Mary Pack de recherche sur l’arthrite

Directeur, Vancouver Downtown Eastside Rheumatology Clinic

Marie-Claude Bray, ministère de la Santé et des Services sociaux (Québec), Direction générale des affaires universitaires, médicales, infirmières et pharmaceutiques

Louis Bessette, professeur agrégé, Division de rhumatologie, Université Laval

Rhumatologue, Centre de l’ostéoporose et de rhumatologie de Québec, Groupe de recherche en rhumatologie et maladies osseuses

Membre du conseil d’administration, Association des Médecins Rhumatologues du Québec (AMRQ)

Sherman Chan, directeur, Services à la famille et à l’établissement, MOSAIC (Multilingual Orientation Services Association for Immigrant Communities)

Catherine Eastwood, gestionnaire des opérations, Centre for Health Informatics, Cumming School of Medicine, Université de Calgary.

Jason Kur, professeur agrégé de clinique, Division de rhumatologie, Université de la Colombie-Britannique

Président, British Columbia Society of Rheumatology

Directeur médical, ARTUS Health Centre

Waqar Mughal, BC SUPPORT Unit

Brent Ohata, enseignant clinique, Université de la Colombie-Britannique

Patricia Patrick, infirmière autorisée, Vancouver Coastal Health

Ancienne présidente, BC Nursing Association

Jill Robert, directrice provinciale, Bone & Joint Health and Strategic Clinical Network, Alberta Health Services

Kamran Shojania, professeur clinique, Division de rhumatologie, Université de la Colombie-Britannique

Directeur médical, Programme Mary Pack de recherche sur l’arthrite

Chef du service de rhumatologie, Hôpital général de Vancouver

 

Comment l’équité, la diversité et l’inclusion seront-elles abordées ou prises en considération?

 

Nous utiliserons la trousse d’action sur l’équité, la diversité et l’inclusion de l’American Public Health Association (Equity, Diversity, Inclusion: Action Toolkit for Organizations (apha.org)) pour créer une structure qui garantira que les principes d’équité, de diversité et d’inclusion seront pris en compte dans cette étude.

 

Nous utiliserons l’optique du genre, de l’équité, de la diversité et de l’inclusion dans le recrutement et l’analyse des données. L’identité sexuelle et le genre seront mesurés à l’aide d’options d’identités multiples. Les hommes étant sous-représentés dans les études d’opinion sur les soins de santé, nous organiserons des groupes de discussion distincts selon le sexe afin de mieux comprendre les besoins spécifiques des hommes et des femmes et les autres facteurs sociodémographiques susceptibles d’être liés au genre (âge, race, statut économique, etc.).

 

Pour nous assurer que les personnes participant à l’étude aient des expériences et des connaissances variées en matière de santé, nous inviterons des personnes représentant des identités plurielles (selon l’origine ethnique, le sexe, le statut socio-économique, le lieu de résidence, par ex.) à participer à nos travaux.

Qui finance cette recherche?

Société de l’arthrite et Instituts de recherche en santé du Canada

Comment pouvez-vous vous impliquer?

Nous recrutons actuellement des personnes intéressées à participer aux groupes de discussion. Si vous souhaitez y participer, cliquez ici ou envoyez-nous un courriel à flexcare@arthritisresearch.ca

 

Service de traduction financé par le gouvernement du Canada

logo-govt-of-canada-acknowledgment