fbpx

 

Une nouvelle méthode pour mesurer la littératie en santé

 

 

Titre scientifique :

Développement et validation d’un outil canadien de mesure de la littératie en santé (LS) pour la gestion des maladies respiratoires chroniques

 

Début de l’étude:

2015

 

Fin de l’étude:

2022

 

Pourquoi avoir effectuer cette recherche?

La littératie en santé désigne la capacité des individus à trouver des renseignements sur la santé et les services de santé, à les évaluer, à les comprendre et à les communiquer en vue de prendre des décisions appropriées concernant leur santé. Un faible niveau de littératie en santé a un impact important sur la santé de la population et est associé à :
– une augmentation des hospitalisations
– un recours accru aux soins d’urgence
– une moins bonne capacité à prendre les médicaments de manière appropriée ou à suivre le traitement prescrit
– une moins bonne capacité à comprendre les informations et à interpréter les messages relatifs à la santé
– un état de santé plus fragile
– un niveau de mortalité plus élevé

La littératie en santé est une compétence essentielle qui permet de prendre des décisions éclairées en matière de santé, en particulier pour les personnes qui souffrent de maladies chroniques comme l’asthme et la maladie pulmonaire obstructive chronique. Cette recherche visait à mettre au point un nouvel outil permettant d’évaluer dans quelle mesure les personnes atteintes d’une maladie respiratoire chronique étaient capables de vaquer à leurs activités quotidiennes, comme magasiner ou cuisiner. L’objectif était d’aider ces personnes à gérer leur maladie respiratoire chronique de manière plus efficace.

Qu’avons-nous fait?

Nous avons procédé par étapes pour créer ce nouvel outil de littératie en santé. Nous avons tout d’abord procédé à une analyse approfondie des outils de littératie en santé existants afin d’identifier leurs points faibles. Nous avons ensuite organisé plusieurs séances de discussion avec des patients atteints d’asthme ou de maladie pulmonaire obstructive chronique, qui parlaient français ou anglais, et qui venaient de différentes régions du Canada. Nous avons également organisé des rencontres avec des intervenants clés, notamment des décideurs, des cliniciens, des chercheurs en littératie en santé et des spécialistes de la médecine respiratoire au Canada et à l’étranger. Pour terminer, nous avons creeé un comité consultatif international d’experts en littératie en santé pour qu’ils partagent leurs connaissances et leurs expériences avec nos chercheurs au sujet de ce nouvel outil. Cette collaboration entre des chercheurs scientifiques, des praticiens et des responsables politiques nous a permis de créer un outil qui couvre neuf domaines essentiels de l’auto-prise en charge des maladies respiratoires chroniques. Nous avons ensuite fait appel à des patients et à leurs soignants pour nous aider à élaborer des scénarios et des scripts, qui ont ensuite été testés auprès de patients et d’intervenants clés partout au Canada. L’outil a ensuite été peaufiné en fonction des commentaires reçus pour veiller à ce qu’il soit pertinent, clair et suffisamment stimulant.

Nous avons également évalué la validité de notre outil, le Vancouver Airways Health Literacy Tool (VAHLT), en travaillant avec 1000 patients atteints de maladies chroniques des voies respiratoires en Colombie-Britannique et dans cinq autres provinces au Canada.

Qu’avons-nous trouvé?

Notre étude a révélé que les outils actuels de littératie en santé ne permettent pas d’évaluer les compétences essentielles dont ont besoin les patients atteints d’asthme et de maladie pulmonaire obstructive chronique pour mettre en œuvre des pratiques efficaces d’auto-prise en charge. Nous espérons que notre nouvel outil, qui a été testé et affiné avec des patients et des professionnels de la santé, pourra remédier à ces insuffisances.

Nos recherches ont abouti à la création d’un outil complet de mesure de la littératie en santé. Le VAHLT, qui est actuellement en cours de validation, est un outil précieux pour les professionnels de la santé et les prestataires de soins, car il permet d’identifier les domaines nécessitant des interventions éducatives et pratiques. Les patients pourront ainsi acquérir des compétences essentielles en littératie en santé, ce qui pourrait améliorer la prise en charge de maladies telles que l’asthme, la maladie pulmonaire obstructive chronique et d’autres maladies chroniques des voies respiratoires, et contribuer à l’amélioration des résultats thérapeutiques et du bien-être.

 

Les personnes impliquées

Nous avons utilisé une approche participative et impliqué des patients francophones et anglophones qui souffraient d’asthme et de maladie pulmonaire obstructive chronique.

Chercheur principaux: 

Dr. J. Mark Fitzgerald (Université de la Colombie-Britannique)

Co- Chercheur principaux: 

Dr. Jacek Kopec, Chercheuse scientifique principale, Arthrite-recherche Canada (Université de la Colombie-Britannique)

Co-chercheurs:

Shawn Aaron, Céline Bergeron, Louis-Philippe Boulet, Jean Bourbeau, Roger S Goldstein, Samir Gupta, Nadia Ahmed Khan, Darcy Marciniuk, Laura Nimmon, Mohammad-Iraj Poureslami, Irving Rootman, Richard Sawatzky, Wan Tan

 

Qui finance cette recherche?

Instituts de recherche en santé du Canada

 

Service de traduction financé par le gouvernement du Canada

logo-govt-of-canada-acknowledgment