Recherche

Réduire le fardeau des complications des maladies inflammatoires

 

 

 

Projet 1 : Risques et rôles des complications des maladies inflammatoires

Un sous-projet de l’étude PRECISION : Prévention des complications des maladies inflammatoires cutanées, articulaires et intestinales

 

Chef de projet :

Antonio Aviña-Zubieta MD, MSc, PhD, Professeur adjoint de médecine, Division de rhumatologie, Département de médecine, Université de la Colombie-Britannique

 

L’étude a débuté en 2014 et se terminera en 2019.

 

 

Pourquoi effectuer cette recherche?

 

Les traitements allant s’améliorant, les personnes atteintes de maladies inflammatoires cutanées, articulaires ou intestinales sont aujourd’hui plus susceptibles de mourir des complications de ces maladies que des maladies elles-mêmes. Dans cette étude, nous nous concentrerons sur les complications les plus fréquentes chez les personnes vivant avec des maladies inflammatoires, telles que les crises cardiaques, les AVC, les caillots sanguins dans les jambes et les poumons, les infections graves, les fractures de la hanche, certaines infections malignes, le diabète, et les maladies pulmonaires obstructives chroniques, et nous comparerons leur prévalence à celle qui existe dans le reste de la population.

 

Dans ce sous-projet de l’étude PRECISION, nous nous pencherons sur les questions suivantes :

 

  1. Les complications des maladies inflammatoires sont-elles répandues? Quelle est leur incidence sur les individus (par ex., coûts financiers, utilisation des services de santé)?
  1. L’inflammation entraîne-t-elle ces complications? Y a-t-il d’autres facteurs qui peuvent augmenter ou diminuer le risque de complications?

 

Cette recherche est une étape cruciale pour trouver comment réduire et prévenir le fardeau des complications pour les personnes vivant avec des maladies inflammatoires.

 

 

Que ferons-nous?

 

Nous utiliserons les bases de données du ministère de la Santé de la Colombie-Britannique pour analyser les codes de diagnostic des médecins, afin d’identifier les cas nouveaux et existants de complications chez les patients atteints de psoriasis, de polyarthrite rhumatoïde, de maladies rhumatismales auto-immunes systémiques (MRAS), de spondylarthrite ankylosante, de goutte, d’arthrose, de la maladie de Crohn et de colite ulcéreuse. Ces données nous permettront également de mieux cerner les coûts des traitements et de l’utilisation des services de santé liés à ces complications. Pour la première fois en Colombie-Britannique, ces données seront regroupées avec celles transmises par les patients et par les services de laboratoire, afin de nous aider à mieux comprendre le rôle de l’inflammation dans les complications qui nous intéressent.

Nous utiliserons également les bases de données administratives de Santé et Bien-être Alberta pour évaluer la fréquence de l’arthrite inflammatoire chez les Autochtones en Alberta. En tout, nous aurons accès aux renseignements médicaux de plus de 3 millions de Canadiens pour les fins de cette étude.

 

 

Qui fait partie de l’équipe?

 

Notre équipe comprend 11 des 30 chercheurs membres de l’équipe de recherche PRECISION. Ils travaillent depuis plus de 10 ans sur les bases de données administratives relatives aux maladies inflammatoires. Depuis la phase de planification de cette étude, notre équipe a travaillé en étroite collaboration avec un groupe de patients représentant les maladies inflammatoires cutanées, articulaires et intestinales pour faire en sorte que les questions posées aient un impact concret sur la vie des personnes atteintes de maladies inflammatoires.

 

 

Qui finance cette recherche?

 

  • Instituts de recherche en santé du Canada
  • Fondation canadienne des maladies inflammatoires de l’intestin

 

Service de traduction

 

Ce projet a été rendu possible [en partie] grâce au gouvernement du Canada.

Ministère du Patrimoine Canadien

logo-govt-of-canada-acknowledgement

Partager…

Share This