Recherche

Une activité physique accrue grâce à un bracelet de suivi : mise à l’essai d’un nouveau modèle de soins pour l’arthrose du genou (TRACK-OA)


 

Chercheuse principale :

 

Linda Li, PT, PhD. Professeure agrégée, Université de la Colombie-Britannique. Chercheuse scientifique principale, Arthrite-recherche Canada.

 

 

Pourquoi effectuer cette recherche?

 

L’activité physique est un moyen connu de réduire les symptômes douloureux et d’améliorer la motricité des patients souffrant d’arthrose du genou. Malgré ces avantages, une étude récente a révélé que moins de 15 % des personnes atteintes d’arthrose du genou respectaient la recommandation de 150 minutes ou plus d’activité physique par semaine. TRACK-OA est une étude pilote, dont le but est de tester un nouveau programme qui se sert de bracelets de suivi de l’activité physique pour aider les personnes ayant des douleurs aux genoux à définir des objectifs leur permettant d’être plus actifs sur le plan physique, tout en suivant un rythme qui leur convient.

Le programme comprendra :

  1. Une séance de formation de groupe.
  2. L’utilisation d’un bracelet Fitbit Flex – un bracelet de suivi de l’activité physique (sans fil).
  3. Un encadrement par téléphone par un physiothérapeute inscrit.

L’objectif de cette étude est de déterminer si ce nouveau programme est réalisable et s’il peut aider ou non les personnes atteintes d’arthrose du genou à consacrer plus de temps à l’activité physique et à avoir un mode de vie moins sédentaire.

 

 

Quand les résultats définitifs seront-ils présentés?

 

Le recrutement pour cette étude a commencé en janvier 2015. Nous pensons pouvoir annoncer des résultats à l’automne 2015.

 

 

Comment cette étude sera-t-elle réalisée?

 

Nous réaliserons cette étude avec 30 personnes de la région du Grand Vancouver qui souffrent de douleurs aux genoux ou qui sont atteintes d’arthrose du genou. Les participants admissibles seront répartis au hasard entre le Groupe d’intervention immédiate (ils bénéficieront du programme immédiatement) et le Groupe d’intervention différée (ils bénéficieront du programme au bout de 6 semaines).

Pendant la durée de l’étude, les participants rempliront plusieurs questionnaires en ligne et porteront un accéléromètre au bras pendant 7 jours, au début de l’étude, à la fin du 1er mois, et à la fin du 2e mois. Ceci nous permettra d’obtenir des renseignements sur la santé des genoux des participants et sur les périodes où ils sont actifs et sédentaires.

 

 

Financement

 

Cette étude bénéficie du financement généreux de la Société de l’arthrite de la Colombie-Britannique et du Yukon.

 

 

Co-chercheurs

 

  • Charles Goldsmith, MSc, PhD. Professeur adjoint, Faculté des sciences de la santé, Université Simon Fraser. Professeur adjoint, Département des sciences du travail et d’ergothérapie, Université de la Colombie-Britannique.

 

  • Lynne Feehan, BSc (PT), MSc, PhD. Professeure agrégée d’enseignement clinique, Département de thérapie physique, Université de la Colombie-Britannique. Responsable de la recherche clinique en réadaptation, Autorité sanitaire Fraser.

 

  • Bill Miller, BSc (OT), MSc (OT), PhD. Professeur, École des sciences de la réadaptation, Université de la Colombie-Britannique. Scientifique, Centre pour l’épidémiologie et l’évaluation clinique, Autorité sanitaire Vancouver Coastal Health.

 

 

Service de recherche

 

  • Navi Grewal, coordonnatrice de la recherche, Arthrite-recherche Canada

 

  • Joanna Ye, assistante de recherche, Arthrite-recherche Canada

 

  • Cam Clayton, candidat à la maîtrise, Arthrite-recherche Canada

 

  • Jenny Leese, stagiaire en doctorat, Arthrite-recherche Canada

 

  • Jasmina Memetovic, coordonnatrice de la recherche, Arthrite-recherche Canada

 

Service de traduction

 

Ce projet a été rendu possible [en partie] grâce au gouvernement du Canada.

Ministère du Patrimoine Canadien

logo-govt-of-canada-acknowledgement

Partager…

Share This