Recherche

Comment peut-on utiliser des outils de suivi de l’activité physique en ligne pour soulager l’arthrite?

 

 

 

Chercheuses principales :

 

Linda Li, PhD. Professeure agrégée, Département de physiothérapie, Université de la Colombie-Britannique. Arthrite-recherche Canada

 

Diane Gromala, PhD. Professeure, École des arts interactifs et de la technologie. Université Simon Fraser

 

 

Pourquoi effectuer cette recherche?

 

L’activité physique peut contribuer à réduire la douleur et à améliorer la mobilité et la motricité des personnes atteintes d’arthrite. Malgré ces avantages, moins de la moitié des Canadiens atteints d’arthrite ont une vie physiquement active. Un grand nombre d’entre eux ne bénéficient pas d’un accès approprié à des professionnels de la santé qui pourraient les aider à rester actifs en toute sécurité.

 

Il existe un certain nombre d’outils de suivi de l’activité physique en ligne, tels que les journaux personnels, les podomètres, les appareils multisensoriels et les appareils GPS (système de positionnement global). Nous examinerons les facteurs qui peuvent influencer l’utilisation de ces outils par les personnes atteintes d’arthrite, du point de vue des patients, des professionnels de la santé, et des décideurs dans le domaine des soins de santé. Cette étude constitue un grand pas en avant pour nous aider à déterminer comment les personnes atteintes d’arthrite pourraient utiliser ces outils, avec l’appui de leurs professionnels de la santé, pour augmenter leur niveau d’activité physique.

 

 

Quand les résultats définitifs seront-ils présentés?

 

Nous pensons pouvoir annoncer les résultats définitifs d’ici le printemps 2016.

 

 

Comment cette étude est-elle menée?

 

Nous avons organisé neuf groupes de discussion (discussions en petits groupes) avec des personnes souffrant d’arthrose et / ou de tout autre type d’arthrite inflammatoire en Ontario, en Alberta et en Colombie-Britannique. Sept groupes de discussion et deux entrevues individuelles ont également été organisés avec des physiothérapeutes et des ergothérapeutes dans ces trois provinces. Les candidats à l’étude n’avaient besoin d’aucune expérience préalable en matière d’utilisation d’outils de suivi de l’activité physique. Les participants ont été recrutés grâce à des avis affichés dans des hôpitaux, des cliniques de rhumatologie et des cabinets de réadaptation professionnelle, et grâce à des annonces en ligne. Nous avons brièvement présenté, dans chaque groupe de discussion, certains des outils de suivi de l’activité physique parmi les plus populaires, et nous avons demandé aux participants de donner leur point de vue sur ces outils, de décrire leur expérience, et d’expliquer dans quelle mesure ils pourraient contribuer à une meilleure prise en charge de l’arthrite. Nous continuons à analyser les commentaires des participants.

 

Nous procèderons bientôt à des entrevues avec une quarantaine de décideurs de soins de santé de certains établissements cliniques et de certains programmes de réadaptation de ces trois provinces. Ces décideurs seront identifiés par les participants aux groupes de discussion, parmi les membres de leur équipe de soins de santé ou de soins cliniques. Les entrevues mettront l’accent sur les points de vue et les expériences des décideurs quant à l’utilisation d’outils de suivi en ligne en milieu clinique, et sur les facteurs qui peuvent influencer les personnes souffrant d’arthrite à utiliser ces outils.

 

 

Financement

 

Cette étude est financée par une subvention de la Société de l’arthrite.

 

 

Co-chercheurs

 

Aileen Davis. Chercheuse principale, Division de la recherche sur les soins de santé et les résultats. Institut de recherche Toronto Western

 

Allyson Jones. Professeure agrégée, Département de physiothérapie. Université de l’Alberta

 

Catherine Backman, PhD. Professeure, Département d’ergologie et d’ergothérapie. Université de la Colombie-Britannique

 

Anne Townsend, PhD. Chercheuse associée, Département d’ergologie et d’ergothérapie,Université de la Colombie-Britannique

 

Antonio Avina-Zubieta, PhD. Professeur adjoint, Division de rhumatologie, Université de la Colombie-Britannique

 

 

Organismes collaborateurs

 

Association des professions spécialisées en soins aux arthritiques

Institut de la santé des os et des articulations de l’Alberta

 

 

Service de recherche

 

Jenny Leese, assistante de recherche, Arthrite-recherche Canada

 

 

Représentants des patients

 

Gerry Sheanh, Conseil consultatif des patients atteints d’arthrite, Arthrite-recherche Canada

Karen Tsui, Conseil consultatif des patients atteints d’arthrite, Arthrite-recherche Canada

Cheryl Koehn, Arthritis Consumer Experts

 

 

Personne-ressource

 

Pour obtenir plus de renseignements, veuillez contacter Jenny Leese à jleese@arthritisresearch.ca

Service de traduction

 

Ce projet a été rendu possible [en partie] grâce au gouvernement du Canada.

Ministère du Patrimoine Canadien

logo-govt-of-canada-acknowledgement

Share This